LIONEL
CAGNIART-LEROI

PSYCHOLOGUE à Paris
CLINICIEN - DU TRAVAIL

Consultation spécialisée
-
Souffrance et travail
-
Pathologies professionnelles
-
Accompagnement individualisé
-
Prévention des risques psychosociaux


28, rue Notre Dame de Nazareth
75003 PARIS

 
Port. : 06 09 37 21 23
Toujours laisser un message avec vos coordonnées. Je vous rappelle.

Courriel : e-mail

 

adeli
N° 75 93 2343 9

 

Siret :
N° 81936955400012


APE :
N° 8690F

 

Reseau consultation souffrance et travail

 

Télécharger photos presse: photo presse Lionel Cagniart Leroi Portrait 2018

   

yo

 

MALAISE AU TRAVAIL

 

restructuration entreprise

 

 

Le travail m'a tuer

Harcelement au travail

 

L'absentéisme évolue. L'arrêt maladie protège d'un univers pathogène, mais provisoirement. Pour en faire un moyen plus qu'un objectif, pensez à consulter pour comprendre ce qui se passe au poste que vous occupez, avec les personnes qui vous dirigent, dans le service ou l'entreprise qui vous emploie. Pour maitriser trouver une issue à la souffrance au travail, un psychologue spécialisé du réseau "Souffrance et Travail" est un interlocuteur de choix.

div

Stop e-mail

Divines canicules

Grâce aux épisodes de fortes chaleurs, partout dans la presse est rappelé l'article L 4121-1 du Code du Travail. Il dispose que l'employeur doit "assurer la sécurité et protéger la santé" des salariés. Que c'est un principe général, qu'il s'applique en tous lieux et en tous temps. Et qu'il y a même derrière cet article une "obligation de sécurité de résultat". Et qu'enfin, en cas de conflit sur l'appréciation du respect de ces obligations, "la charge de la preuve revient à l'employeur" et non au salarié, comme du temps de grand-papa. Et cela ne vaut pas que pour les canicules !!! Ça va toujours mieux en le disant. BON ETE ET BONNES VACANCES A TOUTES ET TOUS !

 

Aux Urgences

"On aggrave le malheur social." Aux urgences (tout un symbole) comme ailleurs…

Il suffit de lire l'interview de Christophe Dejours publié en octobre 2018 sur le site belge www.lecho.be pour imaginer la suite… On aggrave le malheur social quand on envoie des gendarmes réquisitionner en pleine nuit des soignants pour qu'ils retournent à leurs postes. Et comme le dit le professeur de psychologie du travail : "Dans ce contexte, on peut se demander si un tel système ne risque pas de s'effondrer – puisqu'il ne fonctionne que par le concours des travailleurs. Les cas d'effondrement moral existent. Durant la guerre du Vietnam, par exemple, des régiments entiers ont dit: "Fini! On n'avance plus!", quitte à être tués – quand ils ne tuaient pas leurs propres officiers. En entreprise, si l'exigence de performance devient insoutenable, le risque d'effondrement collectif existe aussi."
Lire l'article dans son entier.

 

 

SYNDICAT NATIONAL DES PSYCHOLOGUES

LOGO SYNDICAT NATIONAL DES PSYCHOLOGUES Bulletin Psychologues et psychologies n°262 de juin 2019. Travail Meurtri. Epuisement du vivant. Un billet d'humeur titré : Burn-out et marchands de loisirs.

Fleurissent depuis quelques temps des lieux de ressourcement pour soigner le burn-out. Des stages, des séminaires, des rencontres pour une prise en charge de l'épuisement, du stress, du surmenage… J'appelle ça : gîte ruraux à thèmes. Pourquoi pas. Mais remettons l'histoire à l'endroit… Suite

 

 

INDEMNITES PRUD'HOMALES

Indemnités prudhomales
La réforme par ordonnance du droit du travail impose aux prud'hommes, via l'article L1235-3 du Code du travail un plafonnement variable en fonction de l'ancienneté de 1 à 20 mois de salaires. « Une atteinte disproportionnée au droit des victimes » licenciées abusivement, selon le Syndicat des Avocats de France (SAF).

A Troyes, Amiens, Lyon, les juges écartent le barème en considérant que « l'article L1235-3 du Code du travail, en introduisant un plafonnement limitatif des indemnités, ne permet pas d'apprécier les situations individuelles des salariés injustement licenciés… »

Du coup, pour un commercial placardisé puis viré comme un malpropre, c'est 9 mois de salaire (37 143,63€) contre 4 (16 782,60€) si le barème avait été appliqué. Ailleurs, c'est 3 mois au lieu d'un. Etc. Aucune de ces décisions n'est allé en départage ! Tiens. Tiens..

Le 17 juillet 2019, la Cour de cassation siffle la fin de la partie. Quelle célérité ! Elle estime le plafonnement des indemnités pour licenciement abusif "compatible avec la convention de l'Organisation internationale du travail". Pour autant, il semblerait que cet avis ne soit pas contraignant. On peut donc s'attendre à quelques résistances… le feuilleton n'est peut-être pas terminé.

Archives

div

 

UN PSY ?

Selon vos besoins, je peux travailler en réseau avec des médecins généralistes, des médecins du travail, des juristes, des avocats, des inspecteurs du travail et des psychiatres.

HELP

div

 

SURMONTER LE MALAISE :

L'accompagnement individuel en cabinet privé. Consultez quand des situations de travail ont des effets nocifs pour la santé.

L'accompagnement collectif pour répondre aux difficultés évoquées par les personnels. Analyses de pratiques, groupes de paroles, supervision d'équipes et médiation.

div

 

" Plus nous sommes capables de nous rendre compte et de rendre compte aux autres de l'expérience vécue, plus elle est vécue consciemment...
La conscience est l'expérience vécue d'expériences vécues " 
Lev Vygotski (1896-1934)