LIONEL
CAGNIART-LEROI

PSYCHOLOGUE à Paris
CLINICIEN - DU TRAVAIL

Consultation spécialisée
-
Souffrance et travail
-
Pathologies professionnelles
-
Accompagnement individualisé
-
Prévention des risques psychosociaux


28, rue Notre Dame de Nazareth
75003 PARIS

 
Port. : 06 09 37 21 23
Toujours laisser un message avec vos coordonnées. Je vous rappelle.

Courriel : e-mail

 

adeli
N° 75 93 2343 9

 

Siret :
N° 81936955400012


APE :
N° 8690F

 

Reseau consultation souffrance et travail

   

yo

ARCHIVES

 

 

Malgré un courrier d'alerte aux dirigeants…

 

La Poste subit depuis 2014 une réorganisation liée à la baisse de son activité de courrier. Fermeture de bureaux et de centres de tri. Augmentation de la charge de travail des facteurs en bout de chaîne dont les effectifs baissent et qui se trouvent confrontés à des tournées difficiles à assumer dans les temps impartis.

Un facteur, avec une ancienneté de 34 ans, s'est suicidé dans le Doubs par pendaison le 17 juillet 2016 en laissant une lettre : " Depuis trente-quatre ans, j’ai exercé mon métier avec l’amour de mon travail et de mes clients. Mais, depuis quelques années, La Poste a petit à petit détruit ses employés, les vrais postiers, ceux qui avaient le contact avec les gens. En ce qui me concerne, ils m’ont totalement détruit. Depuis décembre 2015, je suis en arrêt de travail et je souffre intérieurement le martyre. Personne, ni de mes collègues ou de ma hiérarchie, n’a pris de mes nouvelles. Alors bougeons avec La Poste et mourrons grâce à La Poste. Charles Griffond, facteur à Pontarlier. "

Une enquête menée par RTL a recensé le suicide d'au moins neuf facteurs ces trois dernières années. Cinq autres ont été sauvés in extremis après une tentative de suicide qui s'est déroulée sur le lieu de travail. Un autre facteur, en juillet 2015, a délibérément heurté avec son véhicule un collègue qu'il ne connaissait pas et l'a tué. Il se plaignait de harcèlement moral. Vous trouverez en pièce jointe un document Word reprenant des articles de Mediapart et de La croix consacrés à ce sujet ainsi que les éléments fournis par RTL dans son enquête. Huit cabinets d'experts agréés qui ont réalisé des expertises pour différents CHS-CT de La Poste ont adressé un courrier au PDG de La Poste avec copie pour information aux membres du Conseil d’Administration du Groupe, au Ministre de l’Economie (ministère de tutelle), au Ministre du Travail (tutelle des inspecteurs du travail et en charge de l’agrément des experts CHSCT), au Président de la Commission Supérieure du numérique et des Postes, au Président de l’ARCEP (l'Autorité de régulation des communications téléphoniques et des postes) et aux organisations syndicales représentatives de La Poste que vous trouverez en pièce jointe et sur le site de Mediapart à l'adresse figurant ci-dessous en fin de commentaire. Cette lettre dénonce l'entrave mise aux activités des experts mandatés par les CHS-CT et un dialogue social qui apparaît nettement insuffisant, dans le contexte de réorganisations importantes, vis-à-vis des agents et des organisations représentatives des salariés. Cet état de fait ne semble guère avoir changé depuis le rapport, en 2012, de la Commission du Grand Dialogue de La Poste d'un groupe d'experts présidée par Jean Kaspar (un ancien dirigeant de la CFDT), qui relevait déjà ces dysfonctionnements et un malaise des personnels de La Poste (le rapport a été commenté dans la lettre d'information du 30 septembre 2012). Suite

 

 

Retour à la liste des Archives

 

div

Malaise et Procedure