LIONEL
CAGNIART-LEROI

PSYCHOLOGUE à Paris
CLINICIEN - DU TRAVAIL
PSYCHANALYSTE

Consultation spécialisée
-
Souffrance et travail
-
Pathologies professionnelles
-
Accompagnement individualisé
-
Prévention des risques psychosociaux

-
Psychanalyse


28, rue Notre Dame de Nazareth
75003 PARIS

 
Port. : 06 09 37 21 23
Toujours laisser un message avec vos coordonnées. Je vous rappelle.

Courriel : e-mail

 

adeli
N° 75 93 2343 9

 

Siret :
N° 81936955400012


APE :
N° 8690F

 

Reseau consultation souffrance et travail

 

Télécharger photo presse: photo presse Lionel Cagniart Leroi

   

La revue Pratiques

yo

 

LES ARCHIVES

 

 

Pratiques N° 83

 

FAIRE AUTREMENT POUR (SE) SOIGNER
Octobre 2018 N° 83

Soigner le travail autrement.

"Pour soigner le travail, il faut le définir. Pour comprendre si on soigne les individus ou le travail lui-même, il faut connaitre le cadre légal de la prévention de la santé physique et mentale des salariés. Car le travail est d'abord affaire collective et l'investissement individuel subordonné."
Lire l'article

Pratiques 81

SOUFFRIR ?
Avril 2018 N° 81

Quels mots pour les maux du travail.

La douleur physique est première sur la longue route de la reconnaissance des maux du travail. La souffrance psychique elle, ne figure toujours pas dans un tableau des maladies professionnelles reconnues. Il faut se battre encore pour qu'elle soit prise en charge. Tout se passe comme si on jouait à cache-cache avec les mots. Ne pas les prononcer pour ne pas les entendre et surtout ne pas voir les maux. La visibilité d'une lésion corporelle facilite la comptabilité de la douleur. L'abstraction du verbe énonçant une souffrance invisible organise sa disparition. Sourd et aveugle, une nouvelle compétence au travail ? Notre position n'est plus tenable…! Lire l'article

ESSENCE ET SENS DU SOIN
Juillet 2017 N° 78

Pas de soin sans soignants soignés.

Partant des attentes et des besoins des handicapés accueillis en établissements spécialisés, ce texte présente ce qui fait achopper le soin et en quoi l’organisation du travail architecture une forme de maltraitance institutionnelle des soignants qui finit sur les épaules des résidents. Une démonstration traversée par les valeurs positives de solidarité, de collectif de travail, de compétence, d’attention à l’autre, de respect, d’éthiques et désir de bien faire empêché. Ce qui nous ramène à la question chère à Jean Oury : Qu’est-ce que je fous là ?! Lire l'article

asso sps

couv77

Sommaire

TOUT LE CONTRAIRE
Avril 2017. N° 77

Chosifier l’homme, réifier la relation.

Partant d’exemples concrets, l’idée de ce texte est de mettre en lumière le sens d’une époque qui cherche à objectiver le soin en s’appuyant sur des procédures et des dispositifs. Quand le monde sensible n’a plus voix au chapitre, c’est une idéologie qui s’impose sans dire son nom. De Guy Debord à Jürgen Habermas en passant par Roland Gori, quelques éléments de réflexions nous montrent le contraire de ce que voulait nous faire croire le fameux TINA (There Is Not Alternative) de Margaret Tatcher. Lire l'article

couv76

Sommaire

SANTE ET TRAVAIL, PASSER DE LA PLAINTE A L’OFFENSIVE
Janvier 2017 N° 76

Concrètement ?

Il est parfois nécessaire d’aider les personnes en souffrance au travail en leur fournissant des éléments de langage à s’approprier. S’appuyant sur des ressources conceptuelles élaborées par des auteurs chercheurs tels que Christophe Dejours, Marie-Anne Dujarier, Mac Luhan ou Naomie Klein, vous comprendrez qu’il est possible parfois de faire taire et cesser des formes de harcèlements issues d’une hiérarchie en mal de compétences managériales sans prendre le chemin d’un conflit stérile. Lire l'article