LIONEL
CAGNIART-LEROI

PSYCHOLOGUE à Paris
CLINICIEN - DU TRAVAIL
PSYCHANALYSTE

Consultation spécialisée
-
Souffrance et travail
-
Pathologies professionnelles
-
Accompagnement individualisé
-
Prévention des risques psychosociaux

-
Psychanalyse


28, rue Notre Dame de Nazareth
75003 PARIS

 
Port. : 06 09 37 21 23
Toujours laisser un message avec vos coordonnées. Je vous rappelle.

Courriel : e-mail

 

adeli
N° 75 93 2343 9

 

Siret :
N° 81936955400012


APE :
N° 8690F

 

Reseau consultation souffrance et travail

 

Télécharger photos presse: photo presse Lionel Cagniart Leroi Portrait 2018

   

yo

Merci

La reconnaissance du psychologue
passe aussi par ce genre d'échanges… :

Bonjour Monsieur Leroi,
J'avance dans ma compréhension de ce qui m'arrive grâce à la lecture du livre que vous m'avez conseillé : Travailler à armes égales.
Je me retrouve entièrement dans le Chemin causal de la dégradation de mes conditions de travail.
Et pour cela, merci.
À la semaine prochaine.
P.

div

Bonjour Monsieur Leroi-Cagniart,
J'espère que vous allez bien. Un petit message pour vous dire que grâce à vous je suis vraiment à l'aise au travail. Tout ce passe très bien sur les deux sites Concrètement ;-))
J'ai enfin acquis mon indépendance et cela aussi ce passe très bien.
Bonne fin de journée.
Merci encore.
Bien cordialement,
M.

div

Bonjour,
Un petit message pour vous remercier de l'aide très précieuse que vous m'avez apportée et vous donner quelques nouvelles. Les entretiens que nous avons eus ensemble ont été très importants pour me permettre de prendre conscience de manière beaucoup plus affirmée de l'effet de mes conditions de travail sur ma personne et de confirmer l'anormalité de la situation professionnelle.
J'ai finalement été en arrêt maladie jusqu'au XXX, ce qui m'a permis de retrouver une partie de mes forces et de recommencer à retrouver le sommeil, malgré tout encore perturbé. Depuis le XXX, j'ai repris mon travail en mi-temps thérapeutique, à domicile.
Mon employeur était réticent, mais n'a fait aucune démarche officielle pour l'empêcher et a donc dû comme il le dit "s'adapter". J'ai une charge de travail normale, mais qui me demande toujours un effort inhabituel. Le fait de travailler à mi-temps me permet cependant de reprendre confiance dans ma capacité à travailler.
J'ai effectué une demande de reconnaissance de maladie professionnelle auprès de la sécu. J'ai eu un premier entretien avec un médecin pour qui la relation entre le burn out et mon travail est bien avérée. L'étude plus complète de mon dossier va être longue (probablement plus de 6 mois) car ils sont un peu débordés.
Je suis suivie par le docteur XXX qui m'accompagne pour trouver une sortie la meilleure de ma situation et être le plus en cohérence avec moi-même.
Je vous tiendrai informé des prochaines étapes.
Cordialement,
N.

div

Bonjour Lionel,
Merci de prendre des nouvelles...
Oui, effectivement je suis plus attentif que jamais... Je me surprends même à faire un peu d'introspection...
La rupture s'est faite à minima, mais je vais les attaquer aux prud'hommes. Je m'en détache un peu et préfère laisser mon avocat gérer ce front pour concentrer mon énergie sur le présent et non le passé...
J'ai finalement été licencié fin juillet et ai retrouvé ma sérénité... Nous en profitons pour passer quelques jours de vacances avant de me lancer dans la création de ma boîte fin septembre. Je ne manquerai pas de vous tenir informé et vous remercie encore pour votre aide si précieuse ! J'espère que vous avez passé un bel été.
A bientôt
J.

div

Sur les réseaux sociaux :

" J'ai eu le plaisir de demander à Lionel Leroi-Cagniart d'intervenir auprès de mes équipes dans plusieurs entreprises. Monsieur Leroi-Cagniart a toutes les qualités, les valeurs et les compétences requises pour assurer la lourde tâche de Psychologue du travail dans l'entreprise."
C. R.
Directrice d'exploitation du groupe médicosocial (EHPAD) XXX.

div

 

Merci